Durée du cycle de Bachelier
et crédits européens

Pour obtenir le diplôme de bachelier universitaire en théologie protestante à la FUTP, l’étudiant(e) doit acquérir un total de 180 crédits ECTS prévus au plan d’études, correspondant en principe à une durée d’études de six quadrimestres.

La durée maximale du cycle de Bachelier ne peut excéder cinq années académiques (10 quadrimestres), sous peine de clôture définitive du dossier de l’étudiant(e).

Conformément au Décret « définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académique des études » du 07-11-2013 (Art. 151), par décision individuelle et motivée, les autorités académiques peuvent exceptionnellement accorder des dérogations sur l'organisation des études de certain(e)s étudiant(e)s, notamment l'inscription à un programme comportant éventuellement moins de 30 crédits pour une année académique. Cette dérogation fait l'objet d'une convention avec les autorités académiques établie au moment de l'inscription. Celle-ci est révisable annuellement.

Toute absence prolongée d’un(e) étudiant(e) l’empêchant d’assister aux cours et séances d’ateliers pratiques, et de remettre, à termes demandés, des travaux écrits, doit être couverte par certificat médical.

Un(e) étudiant(e) qui désire interrompre momentanément ses études à la FUTP doit adresser une demande de congé au collège des enseignants. Ce congé est accordé pour une période d’un quadrimestre ou d’une année académique. Le congé est renouvelable jusqu’à une durée maximale de deux ans.

Équivalences

Voir ci-après, la section Bachelier de Transition.

Un(e) étudiant(e) qui a antérieurement suivi une formation de niveau universitaire en théologie ou est titulaire d’un grade universitaire obtenu dans une autre discipline peut obtenir des équivalences en ECTS mais pas de dispenses. Les critères et conditions sont fixés par l’ensemble des titulaires de chaires en fonction du dossier du (de la) candidat(e).

Programme de transition

Dans tous les cas, un minimum de 60 crédits ECTS (European Credit Transfer System) correspondant aux 5e et 6e quadrimestres du plan d’études du bachelier académique en théologie protestante doit être obtenu dans le cadre de la présente formation pour obtenir le grade de bachelier en théologie protestante.

Dispositions particulières

Dans une discipline donnée, un enseignement de 2ème année ne peut être validé avant celui de 1ère année. En outre, un enseignement d’initiation à l’exégèse de l’Ancien et du Nouveau Testaments, ne peut être validé avant d’avoir achevé le cycle complet d’initiation à l’hébreu ou au grec.

Pour pouvoir se présenter à l’examen prévu en 3ème année dans une discipline donnée, l’étudiant(e) doit avoir acquis l’ensemble des autres crédits prévus par le plan d’études dans cette discipline. En outre, pour pouvoir se présenter à l’examen prévu en 3ème année en Ancien Testament et en Nouveau Testament, l’étudiant(e) doit avoir obtenu tous les crédits d’hébreu et de grec, prévus au cursus de 2ème année.

Contrôle des connaissances
et aptitudes

Chaque enseignement fait l’objet d’une évaluation. Celle-ci peut prendre la forme d’un examen oral et/ou écrit, d’un contrôle continu, d’un travail personnel écrit (notamment une dissertation), d’une présentation orale, d’une évaluation de la participation.

Les prestations faisant l’objet d’une évaluation notée reçoivent une note allant de 0 à 20, la note minimale de réussite étant 10. Seule la fraction 0,5 est admise. La note 0 est appliquée pour les absences non justifiées aux examens, les prestations non accomplies et pour les cas de fraude ou de tentative de fraude. Elle entraîne l’échec à la série d’examens dont elle fait partie.

Inscription, retrait
et défaut aux examens

Tou(te)s les étudiant(e)s inscrits pour l’année académique sont automatiquement inscrits pour les examens organisés. Un retrait aux examens ne peut se faire qu’en cas de force majeure. Une demande de retrait, accompagnée de documents justificatifs, doit être adressée par écrit avant la quinzaine qui précède à la session des examens au Coordinateur académique. Ce dernier se réserve le droit d’accepter ou de refuser cette demande. Une absence aux examens est considérée par le Collège des Enseignants comme un échec dans la (les) matière(s) concernée(s).

Conditions de réussite
des évaluations

Le cursus prévoit des enseignements qui sont validés de manière regroupée (module). Un module est constitué par un certain nombre de composants. Les examens validant les composants d’un même module sont présentés lors d’une même session. Le composant validé isolément est acquis si la note minimale de l’examen, du contrôle continu ou d’une autre prestation est de 10. Les crédits rattachés à cet enseignement sont alors attribués.

Les enseignements validés de manière regroupée (module) sont acquis si la moyenne arithmétique des notes des composants est de 10 au moins. Dans ce cas, les crédits d’un module sont attribués en bloc ; ils ne sont pas attribués individuellement. L’évaluation globale d’une année ou d’un cycle d’études s’exprime de la même façon, le seuil de réussite étant dans ce cas de 12/20.

Pour les examens prévus par le plan d’études en 1ère année, le nombre maximal de tentatives est de trois (les sessions consécutives : janvier, juin et septembre) ; un troisième échec est éliminatoire. Pour les autres examens prévus par le plan d’études, le nombre maximal de tentatives est de deux (i.e. sessions de juin et septembre) ; un second échec est éliminatoire.

Lorsque l’étudiant a obtenu tous les crédits de son programme annuel, le jury déclare que l’étudiant(e) a réussi son programme et a acquis les crédits y correspondants.

Lorsque l’étudiant(e) a obtenu ou valorisé au moins 45 crédits du bloc des 60 premiers crédits du bachelier, le jury déclare que l’étudiant est admis à poursuivre le cycle de ce bachelier en précisant le nombre de crédits acquis (le bulletin mentionne le nombre de crédits du bloc des 60 premiers crédits restant à acquérir).

Lorsque l’étudiant(e) n’a pas obtenu ou valorisé au moins 45 crédits du bloc des 60 premiers crédits du bachelier, le jury déclare que l’étudiant est ajourné en précisant le nombre de crédits acquis. Dans ce cas, le solde des crédits doit être intégralement obtenu au cours de l’année suivante.

Pour rappel, le cycle du Bachelier doit être réussi dans la limite de 5 années.

Octroi de mentions

À l’issue d’un cycle d’études, lorsqu’il constate que le nombre de crédits minimum est acquis, le jury décide de l’obtention du grade académique en l’assortissant d’une des mentions éventuelles suivantes : « avec satisfaction », « avec distinction », « avec grande distinction » ou « avec la plus grande distinction ».

Pour l’octroi de la mention, le jury prend en considération l’ensemble des enseignements suivis au cours du cycle.

Les conditions requises pour l'obtention d'une de ces mentions à l’issue du cycle, sans préjudice pour le jury, souverain, de prendre une décision plus clémente, sont les suivantes :

L’étudiant(e) doit avoir obtenu une moyenne :

  • supérieure ou égale à 18/20 pour la « plus grande distinction »
  • supérieur ou égale à 16/20 pour la « grande distinction »,
  • supérieure ou égale à 14/20 pour la « distinction »,
  • supérieure ou égale à 12/20 pour la « satisfaction ».

Dans tous les cas, autres que ceux mentionnés ci-dessus, le grade académique est délivré sans mention.

Élimination

Est éliminé du cursus de bachelier universitaire en théologie protestante de la Faculté l’étudiant(e) qui :

  1. ne remplit pas les prestations requises (participation active aux séances de travaux pratiques, exposés, examens) ou n’obtient pas les crédits requis dans les délais fixés,
  2. échoue définitivement à une épreuve ou à un module,
  3. fraude pendant les prestations académiques.

La décision d’élimination est prise par le Collège des enseignants.

Procédures d’opposition
et de recours

Les procédures d’opposition ou de recours sont établies par les règlements de la Faculté dans le cadre de la pratique universitaire européenne en vigueur.