Ce programme est un programme type susceptible de modification en fonction du cursus suivi précédemment par l'étudiant(e).

Reconnaissance de formations suivies dans d’autres institutions de niveau universitaire

Bachelier en théologie protestante

Un(e) étudiant(e) qui a obtenu antérieurement un bachelier (ou une « licence » française ou suisse) en théologie protestante d’une des facultés suivantes aura accès sans condition au cycle du Master :

  • Institut Protestant de Théologie Paris-Montpellier ;
  • Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg ;
  • Faculté de théologie de l’Université de Genève ;
  • Faculté de théologie et des sciences des religions de l’Université de Lausanne ;
  • Faculté d théologie de l’Université de Neuchâtel (fermée en 2015) ;

Moyennant un examen de connaissance linguistique en français :

  • Faculté de théologie protestante Valdese à, Rome,) ;
  • Faculté de de théologie protestante à Madrid.

 

Un(e) étudiant(e) qui a antérieurement reçu une formation de niveau universitaire en théologie dans une autre faculté que celles listées ci-dessus pourra éventuellement obtenir certaines équivalences en ECTS.

Un(e) étudiant(e) qui est titulaire d'un grade universitaire (bachelier ou licence) obtenu dans une autre faculté que celles listées ci-dessus, peut éventuellement obtenir des équivalences en ECTS sur base d’un examen précis de son dossier et des programmes de cours suivis antérieurement. Mais Il/elle devra suivre un programme de Bachelier de Transition pour avoir accès au cycle du Master. Les critères et les règles de procédure sont fixés par le Collège des Enseignants.

Bachelier ou Master d’autres disciplines

Un(e) étudiant(e) qui est titulaire d'un grade universitaire obtenu dans une autre discipline peut obtenir aussi des équivalences en ECTS mais pas de dispenses et devra suivre un programme de Bachelier de Transition pour avoir accès au cycle du Master. Les critères et les règles de procédure sont fixés par le Collège des Enseignants.

Une passerelle et non cycle

Le programme de Bachelier de Transition est une passerelle donnant accès au programme du Master. Il ne peut, en aucun cas, donner droit à la délivrance d’un diplôme de Bachelier en théologie protestante. Ce dernier diplôme n’est délivré qu’à l’issue d’un programme complet de 3 années d’études en théologie protestante.

Durée du programme de Bachelier de Transition

Le Bachelier de Transition s'organise sur deux années académiques. Sa durée maximale ne peut excéder ces deux années (soit 4 quadrimestres), sous peine de clôture définitive du dossier de l’étudiant(e).

Toute absence prolongée d’un(e) étudiant(e) l’empêchant d’assister aux cours et séances d’ateliers pratiques, et de remettre, à termes demandés, des travaux écrits, doit être couverte par certificat médical.

Un(e) étudiant(e) qui désire interrompre momentanément ses études à la FUTP doit adresser une demande de congé au collège des enseignants. Ce congé est accordé pour une période d’un quadrimestre ou d’une année académique. Le congé est renouvelable jusqu’à une durée maximale de deux ans.

Dérogation

L’apprentissage en accéléré des langues bibliques exige des efforts considérables. Un niveau de connaissance qui correspond au niveau III du Bachelier III est exigé comme prérequis pour suivre les cours d’initiation à l’exégèse. L’étudiant(e) qui aura réussi les épreuves de maîtrise de l’hébreu et du grec qui correspondent à ce niveau III, au terme du premier quadrimestre, recevra l’autorisation de poursuivre son programme de Transition et de le clôturer en une seule année académique.

En cas d’échec de ces épreuves de niveau III, l’étudiant(e) ne sera pas autorisé(e) à suivre les cours d’initiation à l’exégèse et verra donc la durée de son programme de Transition automatiquement maintenue à deux ans. Il/Elle consacrera, prioritairement, le deuxième quadrimestre à la poursuite de l’apprentissage des langues bibliques au niveau II.

Durant la seconde année de son programme de Transition il/elle sera autorisée à anticiper un maximum de 20 ECTS d’Unités d’Enseignement du programme de Master qui n’exigerait aucun prérequis.

Dispositions particulières

L'étudiant(e) au niveau du second cycle ne sera pas à même de réaliser son programme de Master si il/elle ne maîtrise que le français. La connaissance passive de l'anglais, de l'allemand ou du néerlandais est incon-tournable.