header_cours_siegwalt

La F.U.T.P. organise des cours intensifs ouverts à tout public extérieur.

Les deux prochains cours seront dispensés par

le Professeur Gérard Siegwalt, professeur honoraire 
de théologie dogmatique à la Faculté de théologie protestante de l’université de Strasbourg.

Cours 1

L’Église, une Église au pluriel, les Églises donc, tenaient hier, jusqu’au début voire jusqu’au milieu du XXe siècle, peu importe, une place dominante dans la société occidentale, celle de la religion de référence. Progressivement, ici un peu plus tôt et là un peu plus tard, elles ont perdu cette importance.
Tel est un premier constat, qui, on le sait, ne date pas d’aujourd’hui. Un autre s’y ajoute, celui de la place nouvelle d’autres religions dans la société anciennement chrétienne.
Ce premier cours s'articulera autour du premier volume des Écrits théologiques de Gérard Siegwalt : Le défi interreligieux. L’approche n’est pas tant historique et sociologique que théologique : est posée la question de Dieu en référence aux différents aspects abordés, à savoir l’Église, les religions, la culture dominante, la laïcité.
L’ébranlement de notre civilisation suscite des vagues de fond qui font du dialogue interculturel et interreligieux une exigence théologique colossale. Gérard Siegwalt précise cette exigence théologique et pour y répondre dans le sens d’un commencement.

Cours 2

Le deuxième module se basera sur le 2ème volume des Écrits théologiques : Le défi monothéiste. Par sa réflexion, Gérard Siegwalt vise à rendre compte du monothéisme trinitaire chrétien d’une part de manière à le fonder dans une expérience de Dieu, d’autre part dans sa portée non seulement spirituelle et ecclésiale mais également interreligieuse et sociétale.
Le défi monothéiste peut apparaître comme un titre provocateur, dans le contexte aussi bien de la société sécularisée et plurireligieuse que de l’ébranlement de la civilisation occidentale. Une provocation,
littéralement, est un appel pour. La provocation du monothéisme chrétien est un appel pour – non l’uniformisation, laquelle est une perversion réductrice, mais – l’unification du réel et d’abord de l’être humain, dans le respect de leur diversité irréductible. Cette unification est le don de la foi, et elle décrit sa tâche que la foi, faute de s’absolutiser et ainsi de se pervertir, ne peut ni ne doit accomplir, mais dont elle peut et doit indiquer l’Orient – l’orientation – et qu’elle peut et doit ainsi signifier.

Programme du cours 1

L’église chrétienne, la société laïque et les religions

Lundi 31 octobre

Les Églises chrétiennes dans la société laïque
et pluri-religieuse

  • 9h00
    Accueil des auditeurs extérieurs
  • 9h30-10h45
    L'enjeu culturel et sociétal du dialogue interreligieux
  • 11h15-12h30
    L'enjeu religieux, pour les religions concernées,
    du dialogue interreligieux
  • 13h30-15h00
    Un cas de figure particulier: le bouddhisme

Mercredi 02 novembre

« Christ seul » : Le message de la Réforme protestante du XVIe siècle dans le contexte pluri-religieux

  • 9h30-10h45
    Les fondamentalismes comme défi pour le dialogue interreligieux et pour la théologie chrétienne
  • 11h15-12h30
    Le sens du "Christ seul" revisité dans le contexte pluri-religieux
  • 13h30-15h00
    Excursus sur l’exclusivisme et le relativisme religieux.

Programme du cours 2

Religions monothéistes et monothéisme chrétien

Jeudi 03 novembre

Juifs, chrétiens, musulmans :
trois familles issues du même père Abraham

  • 9h00
    Accueil des auditeurs extérieurs
  • 9h30-10h45
    Comment le judaïsme et le christianisme
    comprennent leur relation à Abraham
  • 11h15-12h30
    Comment l’islam comprend sa relation à Abraham
  • 13h30-15h00
    Un exemple concret de dialogue judéo- et islamo-chrétien : la Fraternité d’Abraham

Vendredi 4 novembre

Le monothéisme – trinitaire – du christianisme :
obstacle ou pont entre les trois monothéismes ?

  • 9h30-10h45
    L’Esprit – le Souffle – divin universel
  • 11h15-12h30
    L’expérience de base chrétienne comme expérience trinitaire, et sa portée interreligieuse et sociétale
  • 12h30-13h00
    Échange : questions-réponses.

Public cible

Tout public à même de suivre un cours universitaire du niveau du Master.
Validation possible pour des étudiant(e)s en cursus universitaire moyennant travaux complémentaires (cours 1 = 3 ECTS ; cours 2 = 2 ECTS).

Calendrier

Cours 1 : lundi 31/10 de 09h00 à 15h00
et mercredi 02/11 de 09h30 à 15h00

Cours 2 : jeudi 03/11 de 09h00 à 15h00
et vendredi 04/11 de 9h30 à 13h00

Lieu

Faculté Universitaire de Théologie Protestante
Rue des Bollandistes 40, 1040 Bruxelles

Inscriptions

Complétez le formulaire ci-dessous et réglez le montant de votre inscription par un versement
sur le compte : BE27 2100 9032 8573
de : Faculté Universitaire de Théologie Protestante

Attention ! Nombre de places limité.
Inscription confirmée après paiement.

Frais d’inscription

  • 20,00 € pour un cours
  • 30,00 € pour les deux cours

Date limite d’inscription

Vendredi 28 octobre 2016

Entretien avec Gérard Siegwalt paru dans l'hebdomadaire Réforme du 18 septembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *