Sur proposition de la Société biblique francophone de Belgique, la FUTP organise un atelier consacré à la problématique de la traduction des textes bibliques, sous la conduite de Valérie Duval-Poujol.

 

 

Valérie DUVAL-POUJOL

Docteur en histoire des religions et en théologie.

Théologienne baptiste, elle est spécialiste des traductions de la Bible : membre du comité scientifique de la TOB 2010, et actuellement chef de projet de la révision de la Bible en Français courant pour la Société biblique française/Alliance Biblique Universelle.

Elle enseigne à l’Institut Catholique de Paris et en différentes facultés de théologie protestantes (IPT Montpellier,...).

Elle est également présidente de la commission oecuménique de la Fédération Protestante de France.

Le sujet

L’adage populaire affirme que « traduire, c’est trahir » : est-ce également le cas pour les textes bibliques alors que la plupart des lecteurs ne lisent pas le grec, l’hébreu ou l’araméen mais lisent une traduction de la Bible en français ?

Nous verrons des exemples où des à priori sexistes, culturels, théologiques ou politiques de certains traducteurs ont influencé leurs choix, au fil des siècles et aujourd’hui.

Nous verrons également les enjeux et défis d’une traduction de la Bible au 21° siècle, avec de nombreux exemples.

Date, horaire et lieu

L'atelier se déroulera le mardi 27 mars, de 9h00 à 11h00,
dans le local 3.3 de la FUTP,
rue des Bollandistes 40 à 1040 Etterbeek.

Inscriptions

La participation à cet atelier est obligatoire pour tou(te)s les étudiant(e)s des Bacheliers 1, 2 et 3 et Transition.

Elle est libre pour les étudiant(e)s du Master (merci de s'inscrire).

Elle est ouverte et gratuite pour un public extérieur (merci de s'inscrire également : nombre de places limité).

Je m'inscris à l'Atelier "Traduction" du 29 mars 2018.